Créer mon blog M'identifier

A mi chemin de la rentrée

Le 16 août 2016, 22:54 dans Lifestyle 0

hVoilà 15 jours que nous sommes en Corse (on ne va pas chipoter pour 2 jours près) et comble du luxe il nous reste encore 15 jours!!!! A J-1 de la rentrée des classes, nous n'avions plus d'excuses pour différer de quelques jours notre retour.

Etant à mi parcours de nos vacances, j'ai eu envie de faire un 1er bilan de nos vacances, qui s'annoncent comme étant une année exceptionnelle. Pourquoi exceptionnelle??? Parce que cette année c'est nous parents, qui nous levons avant nos enfants. Et en dehors des jours où je vais courir ou faire des randonnées, je me lève rarement avant 9h... Je savoure, je savoure...

Valises déchargées, direction la rivière pour notre 1ère baignade

Où comme chaque les zouszous organisent leurs concours de plongeon

2ème jour direction la plage avec les cousins

Où a lieu les interminables parties de raquettes

On a assisté au coucher du soleil tout en dinant les pieds dans l'eau

Omessa

Se lever à 6h pour partir à 2 faire les lacs de la Restonica...

... et assister au lever du soleil

1er lac

Arrivés 2ème lac et être seul au monde

Comme vous le constater, il y a beaucoup de baignades (au choix rivière ou mer), quelques randonnées (à 2 ou à 4), des restos, des apéros, des fous rires, des retrouvailles entre amis et famille, du temps avec les enfants, qui sont ravis et du coup calmes, gentils...

Le reste des vacances réservent encore des surprises aux zouzous mais chut....

Bon allez je vais continuer mon 5ème bouquin...

Il est où le bonheur

Le 7 août 2016, 22:30 dans Lifestyle 0

Omessa

Comme le chante si bien Christophe Maé (oui bon j'ai 2 enfants qui sont dingues de cette chanson et depuis les vacances j'y ai droit tous les jours. N'empêche que je préfère ça à Maître Gims ou Kendji), il est où le bonheur, il est où??? Vaste question n'est ce pas??? Et selon les personnes à qui nous la posons, les réponses varient. Alors à force d'écoute inlassablement cette chanson, je me suis demandée où il était ce "putain" de bonheur.

Ne cherchez plus. Je l'ai enfin trouvé. Pour cela, il m'aura fallu traverser la Suisse, une petite partie de l'Italie, passer une nuit en bateau mais après 24h  de voyage il s'offrait enfin à moi. Il se cache à 450 m d'altitude, niché dans la montagne Corse, plus particulièrement dans le charmant village d'Omessa. Une fois arrivé, la route ne vous mène nulle part ailleurs, comme si vous étiez au bout du monde. Omessa est entouré de montagnes qui telles des forteresses la cache aux yeux de tous. Ici le temps a une toute autre notion. Les journées sont rythmées par les cloches qui sonnent les heures et les demi heures et à 7h, midi et 19h l'angélus prend le relais. 

Depuis maitenant 4 jours qui j'y séjourne, j'ai abandonné ma tenue de working girl, de super maman présente sur tous les fronts pour m'abandonner à la douceur de vivre corse, à cette langeur tellement douce. Prendre mon petit déjeuner sur la terrasse et admirer les montagnes qui me font face, lire au bord de la rivière  ou de la mer, y plonger quand il fait trop chaud, laisser les zouzous jouer sur la place du village avec leurs "nouveaux" copains sans avoir à craindre des voitures, faire la sieste, dormir volets et fenêtres ouverts et avoir une vue directe sur le ciel étoilé, prendre l'apéro tout en regardant le soleil se coucher derrière la montagne.

Et ce n'est que le début des vacances. Nous avons encore tout un tas de choses à faire comme des pique-niques au bord de la mer et la rivière, faire de l'accro-branche, du cannoying, quelques randonnées, assister au coucher du soleil sur la plage, faire des parties interminables de batailles avec les zouzous, les regarder vivre et s'épanouir, leur laisser plus de liberté, d'autonomie, faire des châteaux de sable, des parties de pétanques, des concours de plongée, du tennis, de l'équitation.

Pour moi, c'est tout ça le bonheur. Et je vais encore en profiter pendant 3 semaines....

 

C'est les vacances!!!!

Le 2 août 2016, 16:06 dans Lifestyle 0

En ouvrant les yeux ce matin, bien avant que mon réveil ne sonne, je me suis tout de suite dit : « ça y est c’est le jour tant attendu, celui de mes vacances ». Et c’est avec légèreté que je me suis levée.

 Pendant 1 mois, il n’y aura plus de réveil à 6h15, je ne serais plus assise 8h devant mon écran d’ordinateur, à jongler entre les réunions, les mails, le téléphone, les tableaux à remplir, plus de course contre la monte tous les soirs à essayer d’optimiser au mieux les devoirs, les bains, le dîner à préparer, 1 lessive à lancer, 1 autre à pendre et/ou à plier, le coucher des zouzous le tout en un temps record.

 Pendant 1 mois, les seules grandes décisions que j'aurais à prendre seront : mer ou rivière, pique nique ou paillotte, chez qui a lieu l’apéro aujourd’hui ? C’est le temps qui se rappellera à moi par le biais de l’angélus. Fini la pression quotidienne, les choses se feront naturellement. Ou pas. Je vais quitter ma zone de confort en quelque sorte vu que je n'aurais plus mes repères quotidiens auxquel je suis tant attachée et qui me permettent d'être une pro de l'organisation. Place à l'imprévu.  

Mon programme de ces future semaines :

  •  prendre le temps de lire tous les bouquins achetés durant l’année
  •  profiter H24 des zouzous,
  • se retrouver tous les 4 
  • faire des randonnées, des pique niques
  •  travailler mon dénivelé en course (et quoi de mieux que la montagne Corse comme entrainement)
  • savourer pleinement chaque instant
  • faire le point sur certaines choses

Voilà qui devrait me permettre d'être à nouveau d'attaque le 1er septembre....

 

 

 

 

Voir la suite ≫