C’est vrai qu’est-ce que l’on était bien en vacances. Tellement bien que nous ne sommes rentrés seulement 2 jours avant la reprise de l’école. Jusqu’au bout nous en avons profité.

 Avec MrY on s’est fait la réflexion que ce furent nos meilleures vacances depuis que nous avons des enfants, donc depuis 9 ans (ça fait peur hein !!!). Mais qu’est-ce qu’elles ont eu de particulier ces vacances vous demandez vous ? Tellement de choses, de petits riens parfois mais qui ont fait toute la différence.

Tout d’abord les zouzous ont enfin découvert le principe des grasses matinées, et moi de les redécouvrir. Et ça, ce fut une avancée majeure !!! Pour une fois, c’était nous, parents qui nous levions avant eux. Mes marmottes émergeaient tranquillement entre 9h30 et 10h30. Les rares fois où nous avons dû les lever, pour cause de Via Ferrata ou d’une journée en bateau, ce fut comme si nous les torturions.

A 9ans et demi et 7 ans, ils n’ont plus besoin d’une surveillance constante (limite œil de Moscou me concernant) à la mer ou à la rivière (en même temps les méduses nous ont bien aidées sur ce coup). Entre tenter de faire le poirier, sauter des rochers (pas trop haut rassurez-vous, l’œil de Moscou n’était jamais loin), tenter de pêcher des poissons, construire des châteaux de sables, ramasser des coquillages (que j’ai oublié, belle maman si vous lisez ceci pouvez-vous nous les ramener ? merci beaucoup) ou encore surveiller le bord de mer en quête de méduses afin que super maman viennent les attraper (mon record : 20 en une après-midi, qui dit mieux ?), j’ai pu bronzer, bouquiner, laisser mon regard errer au hasard tranquille.

Il n’y a pas eu de grosses crises à gérer, certes quelques pleurs, bouderies et chamailleries ont eu lieu mais tellement épisodique que cela ne nous a pas pesé.  Il n’y avait pas de télé (ben quoi ce n’est pas de ma faute si elle ne fonctionne pas là-bas), ni de consoles du style DS (bon MrY et les zouzous ont cédé à la folie Pokémon Go via le smartphone de MrY mais raisonnablement). Les zouzous ont redécouvert les coloriages, puzzles, jeux de sociétés (vive les parties interminables de batailles). Ptit Loulou s’est fait des copains au village (dont le fils du proprio de l’un des bars, c’est un signe non ?) et jouer avec eux le soir.

 Pas une seule je n’ai entendu la sacro-sainte phrase « je m’ennuie ».

Et moi pendant ce temps, j’ai lu 8 livres (sur les 15 emmener, oui je me suis un peu emballé sur ce coup là), j’ai dormi, j’ai fait le bilan de l’année écoulée, j’ai pris du recul sur pas mal de choses et des décisions, j’ai marché, un peu couru. J’ai savouré pleinement chaque instant. Je me suis retrouvée !!!!

Mais le plus important, nous avons renforcé le lien qui nous unit. Nous avons édicté de nouvelles règles pour la maison en concertation avec les zouzous et conclue un pacte (d’ailleurs il faut que j’imprime ces nouvelle règles car 2 jours à peine que nous les appliquons et déjà Ptit Loulou tente de nous embrouiller).

Nos batteries sont rechargées à fond. Nous sommes prêts à affronter cette nouvelle année scolaire avec des souvenirs pleins la tête.